Monday 24th November 2014,
leblogmoto

Gentlemen, start your engines !

Eko04

Je sais bien que cette phrase est prononcée par un membre de la famille Hulman à chaque départ de l'Indy 500, mais c'est ce qui me vient immédiatement à l'esprit quand je vois ce dispositif. Oh, ce n'est pas la première fois qu'un compte-à-rebours est incorporé à un feu, mais c'est la seule fois à ma connaissance que l'on propose une lecture analogique (comme une montre à aiguilles), et non digitale comme sur certains passages piétons dans nos villes. Et qui dit lecture analogique dit lecture directe. Intéressant pour nos amis suisses, où des panneaux demandaient il y a encore peu de couper son moteur au feu rouge, par souci d'économie et de lutte contre la pollution, tant sonore qu'environnementale.

Mais l'alibi écologique de ce type de mesure semble avoir fait long feu, puisqu'apparemment cette pratique a été abandonnée de l'autre côté des Alpes. Reconnaissons à Damjan Stankovic d'avoir proposé une création originale car très bien intégrée aux optiques, même si je me doute que cela va aussi entraîner les pros du départ-arrêté. Mais le propre des fans de ce genre de dérivatif dans le morne trafic ambiant, n'est-il pas de respecter scrupuleusement la signalisation ? Ce qui en soi n'est pas répréhensible. C'est même l'inverse.

Eko03

Eko02

Eko01

 
 

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. tdmk décembre 6, 2009 à 8:46

    Un truc très simple : le feu orange avant le passage au rouge. Il n’y a pas le côté « départ-arrêté » de ce système qui est quand même bien pensé.

  2. Benoît du Blog décembre 8, 2009 à 7:29

    Je pense, tdmk, que la transition vert – rouge par le feu orange (ou jaune plutôt) est toujours présente sur ce dispositif. Il s’agit juste d’un décompte pour les impatients (que nous sommes tous je crois) du passage du rouge au vert.

Commenter cet article